En prélude à la célébration, ce 10 décembre, du  soixante-et-onzième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme,  le président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), Gabriel Valère Eteka-Yemet, a révélé, le 9 décembre à Brazzaville, l’intention de son institution de mettre en place une plate-forme commune de défense de ces droits, en impliquant les organisations non gouvernementales du domaine.

Lire plus sur Les Dépêches de Brazzaville