Les lignes directrices 2020 de la Maison de la société civile de Brazzaville

Après examen par les responsables des associations et ONG, les lignes directrices 2020 de la Maison de la société civile de Brazzaville ont été adoptées lors d’une réunion tenue vendredi 14 février 2020, à la Maison de la société civile. Il s’agit des activités ci-après :

  • Participation au Forum des coopératives africaines à Casablanca (Maroc) ;
  • Ouverture au public de la bibliothèque de la Maison de la société civile ;
  • Lancement de l’académie du leadership social ;
  • Mise au point d’un site web de la Maison de la société civile ;
  • Poursuite de l’identification et gestion de la banque des données des OSC-ONG Préparation et organisation de la journée d’information, de sensibilisation et de formation des OSC-ONG de Pointe-Noire, Ouesso ;
  • Appui à la restructuration et à la création des plates-formes ou réseaux thématiques des ONG et Associations ;
  • Elaboration, adoption et vulgarisation d’un Code de bonne conduite et d’éthique pour les OSC-ONG ;
  • Organisation des journées de sensibilisation et d’information, des symposiums sur la problématique de la participation des citoyens à la vie de la Nation : Etat de droit-Démocratie et Elections ;
  • Plaidoyer pour la non promulgation de la loi sur la société civile au Congo ;
  • Organisation des rencontres citoyennes sur les thématiques préoccupantes :
  • lutte contre les violences juvéniles en milieu urbain ;
  • lutte contre les violences et toutes discriminations à l’égard de la femme ;
  • promotion et protection des droits de l’enfant, etc. ;
  • Célébration des journées internationales et nationales consacrées par l’Assemblée générale des Nations Unies et l’Union Africaine relatives à :
  • la Déclaration universelle des droits de l’homme (10 décembre);
  • la Convention relative aux droits de l’enfant (20 novembre);
  • la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard de la femme (18 décembre);
  • la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (27 juin) ;
  • aux peuples autochtones (8 août) ;
  • aux consommateurs (15 mars), etc. :
  • Organisations des séminaires/formations des OSC-ONG œuvrant dans les domaines des droits de l’homme, de la démocratie et des élections ;
  • Renforcement des capacités des Organisations de la société civile et des ONG :
  • Les stratégies de développement fondées sur les réseaux ;
  • Définir les objectifs annuels de croissance et le plan d’actions via des outils de développement ;
  • Bâtir un plan de développement sur la base d’une analyse des forces et faiblesses d’une ONG ;
  • Détenir les croissances et outils pour améliorer et développer une ONG ;
  • Discuter de la structure, de ses activités et rechercher des leviers d’amélioration ;
  • Être capable de préparer un plan d’actions pour un projet ;
  • Communication sociale et communication de développement ;
  • L’humanitaire et la citoyenneté ;
  • Transparence et Gouvernance des ONG et associations ;
  • Les femmes vulnérables dans l’organisation et la gestion des activités génératrices de revenus ;
  • Organisations des journées de sensibilisation des acteurs de la société civile sur les agendas 2030 des Nations Unies et 2063 de l’Union Africaine ;
  • Organisation des symposiums, colloques, journées scientifiques, séminaires et expositions sur la démocratie, l’Etat de droit, la gouvernance et les problématiques de l’intégration régionale ;
  • Visite d’information, d’imprégnation à la Maison de la société civile du Benin ;
  • Mise au point des mécanismes de partenariat avec le Centre sous régional pour les droits de l’homme et la démocratie, basé à Yaoundé-Cameroun ;
  • Mise au point des mécanismes d’information et de communication avec la Coordination des organisations de la société civile de la République Démocratique du Congo ;
  • Organisation d’une mission de plaidoyer auprès de la CEEAC à Libreville, au Gabon, pour la création et la promotion des mécanismes de partenariat entre cette institution et les organisations de la société civile de la sous-région ;
  • Organisation d’une mission d’échange d’informations et d’expériences à Kinshasa (RDC) auprès du cadre national de concertation des organisations de la société civile ;
  • Organisation d’une mission d’échanges et de partenariats auprès des organismes, des ONG/Associations en France, en Belgique et en Suisse ;
  • Formation/sensibilisation des Organisations de la société civile pour un accompagnement optimal de l’élection présidentielle en 2021 :
  • Sensibilisation et éducation communautaire ;
  • Formation des délégués des partis politiques dans les bureaux de vote ;
  • Formation et déploiement des observateurs électoraux ;
  • Formation des journalistes ;
  • Formation des leaders d’ONG, des leaders communautaires et des leaders d’opinion.